Author Topic: Arrivée en ile de france  (Read 806 times)

(RIP) De Montmorency Olivier

  • General group
  • Full Member
  • *
  • Posts: 213
  • Honour: 0
  • Dieu ayde au premier baron chretien
Arrivée en ile de france
« on: 21 September, 2016, 06:57:32 PM »
Par cette fraîche journée du 18 septembre de l'an de grâce 1316, Olivier de Montmorency, jeune homme de 18 ans, arrivait après des semaines de chemins empruntés aux abords de cette île émergeant de la Seine, telle le dos immense d'un monstre marin replongeant aux abysses qui l'avaient vu naître.
Hérissée de fortifications et surnommée Ile de France, elle était le coeur même d'une administration royale d'où chaque ordre et recommandation partait afin de régir les autres possessions terrestres.
C'est harassé et sans monture, qu'Olivier aperçut au loin les scintillements multicolores d'un soleil faiblissant se réfléchirent dans ce miroir liquide paisible, les ponts aidant à franchir le fleuve restait ouvert, les hommes armés aux portes laissaient dépasser de leur heaume un regard concentré auscultant chaque visiteur.

"Bien à vous Gens d'Armes, puis je prendre refuge au sein des fortifications afin de trouver ripaille et chambrée d'hoste?"

L'homme armé d'une pique, observa Olivier, remarquant ses vêtements en lambeaux mais son langage soutenu.

"Pour la nuit, cela devrait se faire, rétorqua t'il, Dieu pourvoira à demain..."

D'un signe de tête, il signifia à Olivier d'entrer prestement avant de reprendre sa place stoïque face à la masse humaine continuant à se rendre au sein des fortifications.

« Last Edit: 21 September, 2016, 07:02:39 PM by De Montmorency Olivier »

(RIP) Alexander VII

  • General group
  • Hero Member
  • *
  • Posts: 573
  • Honour: 1
  • When sinking, PRAY! -While good hands bail water!
Re: Arrivée en ile de france
« Reply #1 on: 21 September, 2016, 08:09:59 PM »
 Janus Valerius, the Reverend Father of the cathedral church of  Notre Dame, did not find himself just leisurely passing the city gates, often.
Today he was there treating an injured citizen in a guest house nearby. It was after all a popular location for guest houses and visitors.  As his mind wondered he crossed the bridge that ran across the river like an artery, bringing life blood into the fortified government quarter of the city. The river below teamed with vessels, like the breath that kept the nation alive and well. A momentary stir near the gates interrupted his thoughts and he watched as a man in ragged pants and tunic, but clean, was questioned by the guards.

  For no reason but the moment, and the thought that Teos had meant for him to see this, Janus, approached. He took from his purse a token, and said:

"You are blessed my son. When you have found your lodgings seek me out. Ask for either Archbishop of France and Normandy, Chancellor of France, or Chaplain to the Royal Throne and it is certain somebody will know where to send you. May your gods go with you and see this done well."

Janus then dropped a token in the man's hand. "They will know you by this and you will be accepted everywhere."

Quote
21-Sep-1316, 19:01:52   You sent 1 Wooden token to De Montmorency Olivier. Estimated time of delivery: 21-Sep-1316, 20:01:52

(EN)-----------Translation By Sir Google---------------------(FR)

Janus Valerius, le révérend Père de l'église cathédrale de Notre Dame, n'a pas trouvé lui-même en passant juste tranquillement les portes de la ville, souvent.
Aujourd'hui, il a été il traite un citoyen blessé dans une maison d'hôtes à proximité. Il était après tout un endroit populaire pour les maisons d'hôtes et visiteurs. Comme son esprit se demandait-il traversé le pont qui traversait la rivière comme une artère, ce qui porte le sang de la vie dans le quartier du gouvernement fortifié de la ville. La rivière ci-dessous fait équipe avec des navires, comme le souffle qui a gardé la nation bien vivante. Une agitation momentanée près des portes interrompit ses pensées et qu'il regardait comme un homme en pantalon en lambeaux et tunique, mais propre, a été interrogé par les gardiens.

   Pour aucune raison, mais pour le moment, et la pensée que Teos avait signifié pour lui de voir cela, Janus, approché. Il tira de sa bourse un jeton, et dit:

"Vous êtes bénis mon fils. Lorsque vous avez trouvé votre logement cherchent-moi. Demandez soit Archevêque de France et de la Normandie, chancelier de France, ou l'aumônier du Royal Trône et il est certain que quelqu'un va savoir où vous envoyer. Votre Puissiez dieux vont avec vous et voir ce bien fait "

Janus alors laissé tomber un jeton dans la main de l'homme. "Ils vont vous connaître par cela et vous seront acceptés partout."

Quote
21-Sep-1316, 19:01:52 Vous envoyé 1 jeton en bois à De Montmorency Olivier. Durée estimée de livraison: 21-Sep-1316, 20:01:52

Faith Defines All Things; their remembrances clearly defined make them living custom.

(RIP) De Montmorency Olivier

  • General group
  • Full Member
  • *
  • Posts: 213
  • Honour: 0
  • Dieu ayde au premier baron chretien
Re: Arrivée en ile de france
« Reply #2 on: 21 September, 2016, 09:23:01 PM »
Tandis qu'il venait d'entrer au sein des fortifications et de passer les gardes, un homme d'église s'avança vers lui.
Vêtu de loques, il ne sut quelle posture adopter afin de saluer l'homme qui avait voué sa vie et ses actions a la grâce de Theos, puis il s'agenouilla et salua humblement tandis que lui fut placé en main un jeton

 «Vous êtes bénis mon fils Lorsque vous avez trouvé votre logement cherchent me out Demandez soit Archevêque de France et de la Normandie, chancelier de France, ou l' aumônier du Royal Trône et il est certain que quelqu'un va savoir où vous envoyer. Que vos dieux aller avec vous et voyez ce bien fait. "

L'homme poursuivi

 " Ils vont vous connaître par cela et vous sera accepté partout. "

Olivier releva lentement son visage, observant silencieusement le jeton que l'homme d'église avait déposé au creux de sa main, il se rappelait fort bien de ce jeton, son père le baron de Montmorency, ne l'avait il pas glissé à de nombreuses reprises en des mains désespérées si heureuses de s'en voir attribuer un..

"Merci mon Père", dit Olivier en aspirant de l'air, "Theos aperçoit vostre aumosne et je vous en suis bien gré et éternellement redevable"

Serrant le jeton, il leva les yeux vers le ciel, reconnaissant pour cet acte qu'il considéra comme une bénédiction divine pour la suite de ses démarches.
Se relevant, Olivier avança vers la prison de la cité où il savait que quelques deniers lui seraient octroyés contre un nettoyage des geôles.
Sans le sou, affamé et vêtu tel un vagabond, les seules options s'offrant à lui demeuraient de travailler pour subvenir à ses plus principaux besoins vitaux, n'ayant jamais eu peur de mouiller tunique pour avancer, il décida de se présenter au capitaine des gardes de la prison afin de prendre son poste de nettoyage au plus vite.



FR-------------------------- traduction par sire Google-------------------EN







While he had just come within the fortifications and to pass the guards, a church man approached him.
Dressed in rags, he did not know what posture to adopt in order to greet the man who had devoted his life and his actions has the grace of Theos, then he knelt and bowed humbly while her hand was placed in a token
 [Color = blue] "You are blessed my son When you have found your home looking out Ask me be Archbishop of France and Normandy, chancellor of France, or the chaplain of the Royal Throne and it is certain that someone will know where to send you. That your gods go with you and see this well. "[/ Color]
The man continued
 [Color = blue] "They will know you by this and you will be accepted everywhere." [/ Color]
Olivier slowly raised his face, silently observing the token that the clergyman had placed the palm of his hand, he remembered well this token, his father Baron de Montmorency, had he not slipped on repeatedly in desperate hands so happy to get assigned a ..

[Color = navy] "Thank you my Father" [/ color], said Oliver, sucking air, [color = navy] "Theos sees you vostre alms and I am very grateful and forever indebted" [/ color]

Clutching the token, he looked up to heaven, grateful for this act he considered a divine blessing for the rest of his proceedings.
Rising, Olivier walked to the jail of the city where he knew some money would be granted against him clean the jails.
Penniless, hungry and dressed like a vagabond, the only options available to it to work remained to meet his most vital needs major, having never been afraid of wet tunic to advance, he decided to report to the master the prison guards to take her cleaning job quickly.
« Last Edit: 23 September, 2016, 05:48:54 PM by De Montmorency Olivier »

(RIP) De Montmorency Olivier

  • General group
  • Full Member
  • *
  • Posts: 213
  • Honour: 0
  • Dieu ayde au premier baron chretien
Re: Arrivée en ile de france
« Reply #3 on: 22 September, 2016, 01:36:13 PM »
Après plusieurs heures passées à balayer les geôles, respirant cet air renfermé, d'hommes sales aux différentes couleurs noirâtres, vivant panel de couleurs sombres à demi morts criant "à boire!" et "j'ai faim!".
Chaque coup de balai était un exercice physique servant à apprendre l'esquive du bras des mains cherchant à empoigner le balayeur afin de l'amener contre les barreaux d'où il aurait été plus que difficile de s'extraire.
Le capitaine de la garde de la prison s'avança vers Olivier tout en se raclant la gorge:

"Voilà pour toi maraud, achète de quoi ripailler et reviens demain car de lestes gens sortant sans heurts des couloirs de la prison peuvent devenir indispensables par ces lieux!"

Opinant du chef pour remercier le capitaine, il ajouta:

"Cela sera au bon vouloir du Très Haut, mais je doute qu'Il n'apprécie vostre geste en ma personne..."

Esquissant un sourire, il partit en direction du marché afin de sustenter ses besoins vitaux, cela faisait maintenant plus de 3 jours qu'il n'avait avalé de doux mets, et tous ses sens le dirigeait vers une auberge dont le fumet des substances consommables.

"Au diable le marché, si Dieu veut, je m'y rendrai demain, mais voici un doux fumet dont mon estomac ne renie point l'entrée"

Un douce odeur de pain chaud enivrait ses narines, une croûte croustillante avec une mie fondante

"Donnez m'en deux, je vous prie, je crie famine depuis moult jours, me faire attendre serait supplice!"

Déposant les deux pains en sa main contre deniers sonnants et trébuchants, Olivier attendit de sortir avant de mordre à pleines dents dans la mie encore tiède, un sourire béat aux lèvres il s'avança vers un atelier tenu par un homme aux allures pas tibulaires mais presque...

"Ola artisan, quelle est donc cette impatience dont vous fistes preuve?"

L'artisan de répondre

"Un apprenti devait me rejoindre en cette heure, mais voici que son absence demeure la seule chose concrète que je ne puis nier..."

Olivier s'empressa de répondre

"Je cherche nuitée et abris, habile de mes dix doigts peut estre pourrai je le remplacer?

Ne tenant plus en place, l'artisan délaça son tablier et le tendit à Olivier en lui expliquant:

Je dois tenir dette de 8 fromages dont le commanditaire viendra en matinée me demander le du, faistes que cela soit possible et vous me verrez ravi et grandement récompensateur..

Olivier attrapa le tablier de cuir, s'en enlaça la taille et d'une traite emporta deux seaux de lait caillés afin de les emporter vers le pressoir, il avait tant de fois observé son fromager en Montmorency préparer le fromage, que chaque geste lui était familier tout comme la durée d'attente pour chaque étape, et au final couper une tranche de fromage et déguster celle ci avec un gobelet d'hypocras frais.
Au bout d'une heure, le lait était versé, le caillage récupéré, le moulage, l'égouttage et le salage venaient de prendre fin, seul l'affinage restait à venir mais un problème survint...
Où était le fromage salé? Olivier était pourtant sûr de lui, il les avait entreposés dans le saloir 1, mais pris d'un doute il ouvrit tout de même le saloir 2...
Rien d'entreposé, pourtant il aurait juré sur Dieu lui même que les fromages y avaient été entreposés afin d'y être affinés, aucune trace de fromage.


translation


After several hours spent sweeping jails, breathing the stale air, dirty men in different colors blackish, live panel of dark colors half dead crying [color = maroon] "to drink!" [/ Color] and [color = maroon] "I'm hungry!" [/ color].
Each sweep was an exercise for learning dodge arm hands trying to grab the sweeper to bring it against the bars where he would have been as difficult to extract.
The captain of the prison guard came towards Olivier while clearing his throat:

[Color = red] "This is for you rascal, buys what carousing and come back tomorrow because of fleet outgoing people smoothly corridors of the prison may become indispensable by these places!" [/ Color]

Nodding to thank the captain, he added:

[Color = blue] "This is the good will of the Most High, but I doubt that He appreciates vostre gesture in my person ..." [/ color]

A smile, he went towards the market in order to sustain its vital needs, it was now more than 3 days he had swallowed sweet dishes, and all his senses the heading an inn whose aroma consumable substances .

[Color = blue] "To hell with the market, God willing, I will go there tomorrow, but here are a sweet aroma that my stomach did not deny the entry" [/ color]

A sweet smell of warm bread intoxicated his nostrils, a crispy crust with a creamy crumb

[Color = blue] "Give me two, please, I growl from moult days make me wait is torture!" [/ Color]

Dropping two loaves in his hand ringing against deniers and stumbling, Olivier waited out before biting teeth into the still warm sandwich, a beatific smile he walked to a workshop held by a man-like but not tibulaires almost...

[Color = blue] "Ola craftsman, so what is this impatience you fistes proof?" [/ Color]

The artisan meet

[Color = red] "An apprentice was to join me in this hour, but here his absence remains the only concrete thing I can not deny ..." [/ color]

Olivier hastened to reply

[Color = blue] "Looking night and shelter, good with my ten fingers can Estre could I replace it?
[/ Color]
No more taking up the craftsman untied her apron and handed it to Olivier, explaining:

[Color = red] I have to keep debt 8 cheeses whose sponsor will come in the morning to ask me the, faistes make this possible you will see me happy and greatly récompensateur .. [/ color]

Olivier grabbed the leather apron, was embraced by the waist and carried a bill two pails of milk curds to take them to the press, he had so often seen her in Montmorency prepare cheese cheese, that every action it was familiar as the waiting time for each step, and ultimately cut a slice of cheese and enjoy this one with a fresh cup hypocras.
After one hour, the milk was poured, the recovered curdling, molding, draining and salting came to an end, only the refining was yet to come but a problem arose ...
Where was the salty cheese? Olivier was yet confident, he had stored in the salting 1, but made of a doubt he opened still salting the 2 ...
Nothing stored, yet he could swear on God himself that cheese had been stored in order to be refined there, no trace of cheese.
Google Traduction pour les entreprises :Google Kit du traducteurGadget TraductionOutil d'aide à l'export
« Last Edit: 23 September, 2016, 02:44:22 PM by De Montmorency Olivier »